Créer un site internet

Électrique

Istock 1161020323 1024x683

Incendie électrique dans les bâtiments tertiaires

Prévenir le risque d’incendie d’origine électrique dans vos bâtiments tertiaires ?

 

Saviez-vous que près de 50% des entreprises qui subissent un incendie ferment dans les cinq ans qui suivent ?

 

Les zones à risques pour les incendies d’origine électrique dans les bâtiments tertiaires :

  • Tableaux de distributions basse tension

Les facteurs de risque d’incendie que l’on peut trouver dans les tableaux de distribution principaux et secondaires à basse tension comprennent : une intensité élevée en fonctionnement normal, un courant de court-circuit élevé, une densité élevée, des barres omnibus nues dans les compartiments qui créent un problème d’élévation de la température, des problèmes de connexion électrique et la possibilité de défauts d’arc interne.

Panneau de contrôle d’une machine avec un nombre élevé de connexions, interrupteurs, alimentations auxiliaires, transformateur et, en particulier, les variateurs de vitesse doivent également être conçus et fabriqués avec soin pour réduire le risque d’incendie d’origine électrique.

 

  • Circuits de puissance et de distribution

Un défaut d’isolement entre un conducteur de ligne et la terre dans des environnements poussiéreux et humides, par exemple, peut entraîner un défaut d’arc de faible intensité que le conducteur de ligne peut supporter, mais qui reste suffisamment élevé pour déclencher un incendie. Certains tests ont montrés qu’un courant de défaut de 300mA peut induire un risque réel d’incendie.

Une surface isolante polluée et humide peut permettre de petites décharges électriques, ce qui entraîne des dépôts de carbone qui augmentent la conductivité. Si la fuite de courant dépasse 300 mA, les dépôts de carbone et l’isolation peuvent rapidement s’enflammer et provoquer un risque d’incendie.

Pour garantir la protection de vos circuits d’alimentation et de distribution contre l’incendie : Les dispositifs à courant résiduel peuvent être efficaces pour protéger contre ces risques lorsqu’ils détectent des courants de fuite inférieurs à 300 mA.

 

  • Tableaux divisionnaires

Les circuits de distribution terminale présentent les mêmes risques que ceux décrits dans les circuits de puissance et de distribution, mais en outre, en raison de la qualité de connexions, de la faible section transversale et la méthode d’installation des câbles (moins de protection mécanique), le risque d’endommagement des câbles est plus élevé que dans les circuits d’alimentation et de distribution.

La protection contre les incendies d’origine électrique commence avant tout par la prévention. Afin de prévenir tout risque d’incendie ou de dysfonctionnement, n’hésitez pas à faire vérifier vos installations électrique tout les ans.